Le forum de l'association Le Collier de Perle

Un espace convivial pour discuter d'animaux et de bien d'autres sujets.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Naufrage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anouka
Bengal orateur
Bengal orateur
Anouka

Féminin
Nombre de messages : 334
Age : 60
Localisation : Suisse
Loisirs : animaux, équitation
Date d'inscription : 31/07/2007

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptyMar 8 Oct - 20:18

Oui, moi je vis en Suisse, donc je ne voulais pas te donner de listes de praticiens Naufrage - Page 2 832634 

Mais je pense que tu devrais tenter ! la méthode fait aussi des "miracles" sur des enfants qui ont subi de lourds traumatismes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Françoise

Féminin
Nombre de messages : 5664
Localisation : Vendin-le-Vieil(62)
Emploi : ex professeur de philosophie
Loisirs : La gestion de mes sites, loisirs créatifs:peinture, Peinture, tricot, crochet, reborning, créations d'animaux en tissu et au crochet.
Date d'inscription : 31/01/2005

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptyVen 25 Oct - 12:35

Voilà les nouvelles:ayant consulté un nouveau médecin(Devenu mon médecin traitant) j'ai enfin un diagnostic,après différents examens:j'ai bien une semi hémiplégie droite donc un handicap réel depuis plus de 3 ans causé par l'antidépresseur Deroxat(Paxil).Je le savais depuis toujours mais à présent je suis enfin reconnue.J'ai 3 séances de kiné par semaine et je dois encore passer un IRM cérébral afin d'éliminer toute autre cause.Cette semi-paralysie a été causée par la dépression et le stress énorme induits par le sevrage brutal il y a 5 ans 1/2. Elle est l'expression d'une profonde souffrance psychique dixit le médecin.

_________________
"If you can find a path with no obstacles, it probably doesn't lead anywhere."Frank A. Clark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.collierdeperle.com
Anouka
Bengal orateur
Bengal orateur
Anouka

Féminin
Nombre de messages : 334
Age : 60
Localisation : Suisse
Loisirs : animaux, équitation
Date d'inscription : 31/07/2007

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptyVen 25 Oct - 17:35

Tu as bien fait de changer de médecin. Une vision nouvelle, un autre regard permet parfois de faire avancer les choses.
Maintenant, avec ce diagnostic, j'espère qu'ils vont pouvoir t'aider pratiquement dans ta vie de tous les jours.
Si j'ose une question : pourquoi un "sevrage brutal" ? j'ai toujours entendu dire que les antidépresseurs devaient s'arrêter très lentement et progressivement !

Courage pour l'IRM, toujours long et péniblement bruyant comme examen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Françoise

Féminin
Nombre de messages : 5664
Localisation : Vendin-le-Vieil(62)
Emploi : ex professeur de philosophie
Loisirs : La gestion de mes sites, loisirs créatifs:peinture, Peinture, tricot, crochet, reborning, créations d'animaux en tissu et au crochet.
Date d'inscription : 31/01/2005

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptySam 26 Oct - 7:01

En France les médecins n'y connaissent rien en sevrage:pour eux un sevrage lent signifie que le patient doit progressivement diminuer les doses en 3 à 4 semaines.C'est beaucoup trop court.Le sevrage lent (Les Américains le nomment "taper"=bougie se consumant lentement) se fait sur un an voire plus lorsque le sujet a pris un antidépresseur sur une très longue période.Et malgré cela les symptômes apparaissent,simplement moins intense qu'après un arrêt brutal("Cold turkey"=dinde froide:l'expression fait allusion aux restes de dinde que l'on sert le lendemain de Thanksgiving en posant le plat sur la table).
Arrêter en 3 jours comme je l'ai fait ou en 3 semaines comme le préconisent nos médecins revient à peu près au même.
Quant aux symptômes les voici et on les a TOUS durant des années...Sans compter le nombre non négligeable de personnes qui se suicident car elles ne supportent plus les souffrances:

Qu'est-ce que le SYNDROME DE SEVRAGE PROLONGE ?

Pour des personnes qui ont longtemps pris des antidépresseurs (plusieurs années), une fois qu'elles arrêtent, il apparait un syndrôme qui peut durer des années, on appelle cela le syndrôme de sevrage prolongé. Ces symptômes sont souvent très éprouvants la première année voire deux. Les symptômes peuvent être des spasmes musculaires, de la tension, tremblements, gastro, insomnie, vertiges, vision focus, ébriété, démangeaisons, ataxie, pseudo fibromyalgie, problèmes urinaires, dépersonnalisation/déréalisati​on, sensations d'aiguilles, de l'anxiété, dépression, akathisie, agoraphobie, tocs, des dérèglements hormonaux, des dérèglements de tout ce qui se fait automatiquement(pression sanguine,battements cardiaques, salive), hypersensibilité à certains aliments, à la lumière, aux sons, acouphènes... Heureusement, avec le temps, ces symptômes sont de moins en moins intenses et certains finissent par disparaître.


Comment guérit-on ?

La guérison des nerfs est curieuse, la guérison n'est pas linéaire, il y a des hauts et des bas, les personnes trouvent qu'il y a une analogie entre le rubik's cube,le pendule, un manège...tous ont raison, c'est la même chose infernale. Ce qui est sûr, c'est que le patient est mis dans son trou noir, un peu resorti, et remis dans son trou. Il perd espoir.


Le paradoxe des antidepresseurs

Lorsque le médecin ou le psychiatre nous prescrit des antidépresseurs, c'est pour la dépression, l'humeur, des difficultés psychologiques. Lorsque nous les arrêtons nous nous attendons à des problèmes d'humeur, de déprime qui revient. mais alors là ! nous n'arrivons plus à marcher correctement, à penser normalement, à écrire normalement, à manger normalement, à dormir normalement, à parler normalement... un enfant est dix fois mieux que nous. Nous sommes diminués à un point tel que nous n'imaginions pas que cela puisse exister. D'un état dépressif ou anxieux, nous nous retrouvons totalement handicapé pour les actes courants de la vie, actes courants que nous effectuiions avant les antidépresseurs. L'arrêt des antidépresseurs est surprenant, on ne s'attend pas à cela, c'est un paradoxe.


Fenêtres, vagues et guérison

Après avoir arrêté les antidépresseurs (paxil, effexor, deroxat, zoloft et autres), brutalement ou graduellement, on se retrouve dans ce que les personnes appellent une vague.
La vague veut dire un état de mal-être, physique et mental, on est en souffrances, cet état peut durer des mois,certains symptômes sont difficile à décrire . Il y a pendant cette période des bas et des plus bas.
souvent aux alentours de 18 mois, 24 mois, voire plus ou moins, à un moment donné, sans raison, alors que l'on était dans le brouillard de cerveau , marchant avec difficulté par exemple, on va mieux, on a l'impression que le ciel s'est éclaircit. La sensation est agréable, on reprend espoir, c'est la fameuse fenêtre tant attendue.
mais malheureusement, une heure après, ou 8 heures ou plus, la fenêtre se referme et l'on se retrouve à nouveau dans la vague.Mais la fenêtre reviendra de plus en plus longue, mais quand ?


http://antidepressantwithdrawal.info/fr/syndrome.php



_________________
"If you can find a path with no obstacles, it probably doesn't lead anywhere."Frank A. Clark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.collierdeperle.com
Anouka
Bengal orateur
Bengal orateur
Anouka

Féminin
Nombre de messages : 334
Age : 60
Localisation : Suisse
Loisirs : animaux, équitation
Date d'inscription : 31/07/2007

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptySam 26 Oct - 16:15

Ah ok... merci pour ces explications bien complètes !

je vois bien à quel point cela doit être grave, pénible et doit empêcher tout vie "normale" !!!

Mais alors comment font tous ces gens qui ont été traités par anti-dépresseurs ? toutes les molécules utilisées font-elles le même "sale" effet !
Ou a-t-on trouvé des médicaments moins "dangereux" au sevrage ?

Ca fait peur... il me semble que beaucoup de monde prend un jour ou l'autre ce genre de médicament.

Le sevrage est donc pire que la dépression en elle-même ?

A se demander quoi faire alors lorsqu'un médecin propose de tels traitements. Espérons qu'il y a une alternative à cette médication.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Françoise

Féminin
Nombre de messages : 5664
Localisation : Vendin-le-Vieil(62)
Emploi : ex professeur de philosophie
Loisirs : La gestion de mes sites, loisirs créatifs:peinture, Peinture, tricot, crochet, reborning, créations d'animaux en tissu et au crochet.
Date d'inscription : 31/01/2005

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptySam 26 Oct - 17:03

Le sevrage est toujours difficile mais l'est d'autant plus que le "médicament" a été pris sur une longue durée .On objectera:pourquoi ne pas avoir arrêté plus tôt? Tout simplement parce que les psychotropes sont hautement addictifs et que bien souvent les tentatives d'arrêt échouent, tant les effets sont dévastateurs.Il est reconnu que l'arrêt d'un antidépresseur est plus difficile que le sevrage d'une drogue "dure" comme l'héroïne.Personnellement j'avais fait 3 tentatives d'arrêt avant de tenir bon à la 4ème .Un véritable enfer.Bien pire que tout ce qu'on peut imaginer car on a des symtômes que l'on n'a jamais eus auparavant comme(Dansmon cas) l'agoraphobie, les attaques de panique,l'extrême fatigue (Epuisement), la haine et le mépris de soi, les idées suicidaires, l'ahédonie (Manque absolu de motivation pour quoi que ce soit)...Et les sym^tômes physiques:vertiges terribles, douleurs musculaires, ataxie, semi-paralysie, anorexie (Je suis tombée à 40 kilos, alors que je mesure 1m70),chocs électriques dans la tête....
Je n'ai jamais été dépressive mais angoissée avec des TOC.Et j'ai commencé à me voir prescrire un AD après le suicide de mon mari...
Ce qui m'a aidée à tenir depuis 2008:le forum américain Paxilprogress qui regroupe des centaines de victimes et l'association que j'ai créée au Vietnam pour des enfants handicapés par l'Agent orange:
www.lesamisdexuanminh.org
Je n'ai pas eu de compréhension de la part de mon entourage amical,par contre j'en ai depuis que je suis reconnue handicapée et que je suis une "victime"(Même si je n'aime pas beaucoup ce mot;je lui préfère l'expression de "combattante"!).
Si j'étais aux USA, je porterai plainte contre le laboratoire qui fabrique le Deroxat, comme des milliers de personnes l'ont déjà fait.Ici en France, c'est peine perdue.
Quant à la comparaison entre les différents antidépresseurs, ils sont tous à proscrire,même si certains sont un peu moins dangereux que d'autres.Tout comme les anxiolitiques.

_________________
"If you can find a path with no obstacles, it probably doesn't lead anywhere."Frank A. Clark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.collierdeperle.com
marcelle
Ara éloquent
Ara éloquent
marcelle

Féminin
Nombre de messages : 3423
Age : 74
Localisation : Fontenay-sous-Bois
Emploi : retraitée
Loisirs : mes chats, lecture, cinéma, mots croisés
Date d'inscription : 04/12/2006

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptyDim 27 Oct - 8:56

Je ne savais pas que les symptômes de sevrage des antidépresseurs étaient aussi horribles.
Vous devez être soulagée par le diagnostic du nouveau médecin.
J'espère que les séances de kiné vont vous permettre de retrouver votre mobilité.
Bon courage Françoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Françoise
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
Françoise

Féminin
Nombre de messages : 5664
Localisation : Vendin-le-Vieil(62)
Emploi : ex professeur de philosophie
Loisirs : La gestion de mes sites, loisirs créatifs:peinture, Peinture, tricot, crochet, reborning, créations d'animaux en tissu et au crochet.
Date d'inscription : 31/01/2005

Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 EmptyDim 27 Oct - 10:23

Merci beaucoup,Marcelle.
Le plus important était de me savoir enfin "reconnue".A présent j'ai bon espoir et suis très motivée pour me "battre" !

_________________
"If you can find a path with no obstacles, it probably doesn't lead anywhere."Frank A. Clark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.collierdeperle.com
Contenu sponsorisé




Naufrage - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Naufrage   Naufrage - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Naufrage
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La vieillesse est un naufrage...
» Naufrage du chalutier le Lity
» balade aujourd'hui sous le soleil du finistère
» Une croisière sur les traces du Titanic pour les 100 ans du naufrage
» [Kit de survie] Tour du monde en bateau pour mars 2009...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'association Le Collier de Perle :: Liste des sujets :: Exprimez-vous!-
Sauter vers: